À propos de Liberté en Profondeur


But :


Offrir aux personnes handicapées l’occasion de participer au merveilleux sport qu’est la plongée sous-marine.


Histoire :


Selon Statistique Canada en 2012, 3.8 millions de Canadiens et de Canadiennes vivaient avec un handicap, approximativement 13.7% de la population. Ce sont à eux que s’adressent les services de Liberté en profondeur Canada.


Aujourd’hui, aucune autre organisation canadienne n’enseigne la plongée sous-marine aux personnes handicapées de façon sécuritaire et professionnelle. Liberté en profondeur Canada offre un curriculum adapté pour les personnes handicapées et compte à son actif un instructeur et directeur de formation spécialisée en plongée, certifié par la Handicap Scuba Association (HSA). Liberté en profondeur est donc l’endroit choisi pour apprendre la plongée sous-marine aux personnes handicapées.


Objectifs :


  • To Améliorer la santé et la forme physique des personnes handicapées en mettant leurs habiletés physiques et leur endurance à l’épreuve.;
  • To Améliorer la qualité de vie des personnes handicapées en leur offrant l’occasion de participer à un sport intégré.;
  • To Intégrer personnes handicapées et non handicapées en facilitant l’accès à un sport que plusieurs croyaient hors de portée pour les handicapés.;
  • To Motiver les personnes handicapées à entreprendre des activités intéressantes, s’instruire, travailler, voyager, faire du sport, en leur permettant de réussir à un sport hors de l’ordinaire.;
  • To Mettre en valeur les habiletés et le potentiel des personnes handicapées dans la société.


Contexte :


La plongée sous-marine permet aux personnes qui ont un handicap physique de participer à une activité sportive avec leurs pairs non handicapés. Elles relèvent un défi qu’elles imaginent jusque là insurmontable et prennent confiance en elles. Peu à peu, la personne entrevoit plus de possibilités dans tous les aspects de sa vie. De plus, la plongée sous-marine permet de nouvelles aventures : un voyage vers une destination exotique, ou une découverte locale.


Les plongeurs non handicapés quant à eux doivent revoir certaines idées préconçues quant aux personnes handicapées et leur capacité physique. Désormais, ils voient une personne et non une personne handicapée. Si une personne handicapée peut faire de la plongée, qui sait de quoi elle est capable?


Ces deux facteurs réunis ont le potentiel de réduire les obstacles à l’intégration des personnes handicapées et de leur permettent de participer plus pleinement à la vie en société canadienne, qu’il s’agisse de sport, d’éducation ou de travail.


Enfin, n’oublions pas que plusieurs personnes handicapées souhaitent essayer la plongée pour le simple plaisir que procure cette activité.


Liberté en profondeur - Donner une chance ​:


Liberté en profondeur Canada enseigne la plongée aux personnes handicapées venant de partout au Canada. Liberté en profondeur Canada offre des cours spécialisés adaptés à leurs besoins individuels.


Liberté en profondeur Canada a développé une connaissance approfondie des besoins des personnes handicapées et, grâce à l’expérience acquise au fil des ans, peut offrir un entraînement de première qualité.


But :


  • Former des étudiants handicapés en plongée sous-marine.
  • Offrir des occasions de plongée, ici et à l’étranger pour les plongeurs formés par la Liberté en profondeur Canada.
  • Offrir des cours à plusieurs niveaux, dont la plongée avancée, la plongée de nuit et autres.
  • Sensibiliser les personnes handicapées aux bienfaits de la plongée.
  • Développer un réseau de plongeurs handicapés et d’autres personnes intéressées à la plongée pour les personnes handicapées.


Approche


1. Recrutement des étudiants - Toute personne résidant au Canada peut s’inscrire aux programmes offerts par Liberté en profondeur Canada. En général, Liberté en profondeur Canada rejoint sa clientèle par les moyens suivants :


  • Les centres de réadaptation et autres organisations de personnes handicapées, dont l’Association canadienne des paraplégiques.
  • Le bouche à oreille
  • Des étudiants qui ont suivi le cours par le passé


2. Coûts :


  • Les étudiants non handicapés sont regroupés dans des classes qui comptent entre 6 et 8 personnes et défrayent environ 500,00 $ chacun. Enseigner la plongée aux personnes handicapées exige un meilleur ratio enseignants/étudiants et plus de temps. (Par exemple, une personne sévèrement handicapée aura généralement un instructeur et un assistant). Pour cette raison, former des personnes handicapées entraîne des coûts nettement plus élevés. Néanmoins, Liberté en profondeur Canada entend exiger des étudiants handicapés des coûts égaux aux cours de certification offert au public en général. Tous frais supplémentaires seront pris en charge par Liberté en profondeur Canada. De plus, s’il est établi que le paiement des frais associés au cours représente un fardeau insurmontable pour l'étudiant, une dispense pourrait être accordée.


3. Déplacements et hébergement :


  • Les étudiants sont responsables de tous les coûts reliés à leurs déplacements et à l’hébergement.


4. Curriculum :


  • Le cours est basé sur le curriculum du Handicapped Scuba Association (HSA).
  • Les cours sont donnés en classe pour la partie théorique du cours. La partie pratique a lieu dans une piscine accessible pour une personne en fauteuil roulant. Les sessions en eau libre sont offertes dans les environs, pendant l’été, et dans un endroit où l’eau est plus chaude pendant l’hiver.


Prérequis :


  • Un certificat médical permettant la plongée doit être obtenu afin d’être admis aux cours. Au besoin, la Liberté en profondeur Canada pourra suggérer le nom d’un médecin sensibilisé à la plongée pour les personnes handicapées.


Conclusion


Liberté en profondeur Canada vise à donner un enseignement de première qualité. La plongée sous-marine est un sport excitant, comportant de nombreux défis pour tous ses adeptes. Pour les personnes handicapées c’est l’occasion d’aller jusqu’au bout de leurs limites personnelles et d’entreprendre de plus grands défis dans d’autres activités.



Profils des fondateurs


Hubert Chrétien – M.S.M.


En 1972, Hubert Chrétien a vécu sa première expérience de la plongée sous-marine à l’âge de 11 ans et en a eu le coup de foudre. Depuis 1993, M. Chrétien enseigne la plongée aux personnes handicapées. Il a enseigné aux femmes et aux hommes atteints de divers types d’handicaps : paraplégie, quadriplégie, cécité, dystrophie musculaire, paralysie cérébrale, sclérose en plaques, spina-bifida, lésion cérébrale et autres. Parmi ses étudiants, plusieurs sont devenus des plongeurs très actifs et ont exploré la plongée de nuit, la plongée en eaux profondes, la plongée de murailles et même la plongée sous la glace. Ses étudiants ont plongé dans la mer Rouge, la Grande barrière de corail en Australie, les eaux de l’Indonésie, du Canada et des Caraïbes. Hubert Chrétien est membre de la Handicapped Scuba Association (HSA), la première et l'unique certification internationale de plongée pour personnes handicapées. Étant l’un des deux seuls directeurs d’entraîneurs de la HSA au monde, il est qualifié pour former des instructeurs de plongée pour personnes handicapées. Dans le cadre du programme HSA de cours pour instructeurs de plongée, il enseigne les techniques de plongée, les fondements de la physiologie, la psychologie liée aux handicaps physiques, l’accessibilité et les questions de sensibilisation générale relatives aux personnes handicapées.


En décembre 2015 à Rideau Hall, le Gouverneur général du Canada a reconnu le travail inspirant d’Hubert Chrétien au sein de Liberté en profondeur Canada en le décorant de la Médaille du service méritoire (M.S.M.).


Mark Dumalski – Président


Comptable agréé de profession, Monsieur Dumalski est un des premiers malvoyants au Canada à devenir plongeur sous-marin récréatif certifié en eau libre. Après avoir reçu sa certification en 2002, M. Dumalski a obtenu sa certification HSA au niveau avancé en 2008 avec la société Liberté en profondeur. Depuis son initiation à ce sport, M. Dumalski a su démontrer pendant de nombres années que les attentes conventionnelles de la déficience visuelle relativement à la plongée sont non pas toujours fondées. Avec le minimum d’aide de plongeurs voyants, il a été en mesure d’accomplir d’innombrables plongées en explorant plusieurs épaves dans le fleuve St-Laurent, des cavernes d’eau douce au nord de la Floride et des récifs coralliens dans le Pacifique Sud.


Tout au long de sa carrière à titre de partenaire en droit fiscal international avec la société Deloitte LLP, et de ses nombreux loisirs en plongée, en curling et en ski alpin, la vie de M. Dumalski regorge d’exemples démontrant que les personnes handicapées peuvent atteindre n’importe quel objectif et accomplir n’importe quelle tâche, peu importe les limites perçues par le monde extérieur.


Né à Regina, Saskatchewan, M. Dumalski a perdu la vue à l’âge de 2 ans alors qu’il était atteint d’une maladie. Il vit présentement à Ottawa avec son épouse Alison et ses deux enfants.


Daryl Rock - Past President


Alors qu’il fréquentait le Collège militaire royal du Canada, Daryl Rock a subi une lésion de la moelle épinière qui l’a confiné à un fauteur roulant depuis ce temps. Daryl a depuis déménagé à Ottawa où il est retourné aux études universitaires, a complété un diplôme de premier cycle et une maîtrise ès arts avant de débuter sa carrière dans la fonction publique fédérale canadienne.


Sans se laisser ralentir par son fauteuil roulant, Daryl a trouvé sa passion dans les voyages d’aventure, ce qui lui a permis de visiter des douzaines de pays autour du monde. Durant plusieurs de ses voyages qui n’offraient pas d’accessibilité à son fauteuil roulant, Daryl a découvert qu’avec la bonne attitude, un peu de créativité et le soutien d’autres personnes, presque tout était possible. Pendant son voyage en Australie en 1990, Daryl a eu la chance d’effectuer une plongée sous-marine dans la Grande barrière de corail. Cette expérience a déclenché chez lui une passion de longue date pour la plongée, ce qui l’a emmené à s’impliquer dans la fondation de Liberté en profondeur Canada.


Alors qu’il est maintenant à la retraite de la fonction publique du Canada, Daryl répartit son temps entre le voyage et le service communautaire. Il est réputé pour son expertise en développement social et la politique publique. Sa carrière a été évoquée dans le Wall Street Journal et le Forbes Magazine.


En plus d’être l’ancien président et co-fondateur de Liberté en profondeur Canada, il est président de l’Institut pour la mobilisation des connaissances, membre de la société chevalière Sovereign Order of St. John of Jerusalem, et membre du conseil du Healthy Aboriginal Network.


Il est également l’ancien président du Rick Hansen Institute (un établissement de recherche mondial engagé dans les problèmes liés aux lésions de la moelle épinière) et l’ancien président de la Fondation ontarienne en neurotraumatologie. Au fil des années, il a siégé sur plusieurs conseils et comités gouvernementaux.


Daryl détient une maîtrise en Administration publique et un baccalauréat en sciences politiques de l’Université Carleton, ainsi qu’un certificat d’études collégiales au Collège militaire royal de St. Jean.


Il est originaire de Halifax en Nouvelle-Écosse et réside à Ottawa avec son épouse Melanie.


Tim Inglis - Instructeur



Monsieur Inglis est instructeur en plongée sous-marine de la HSA avec plus de dix années d’expérience en enseignement à des personnes atteintes de graves handicaps qui aiment faire ce sport.


En 1999, alors qu’il est atteint d’un cancer, Tim a dû subir l’amputation d’une de ses jambes. Dès l’âge de 14 ans en 2002, Tim a entrepris une formation en plongée scaphandre. Ce jeune athlète qui était d’abord destiné aux sports traditionnels tels que le hockey et le baseball, a réalisé que la plongée scaphandre était une activité formidable pour garder la forme.


Au cours de ses années en tant qu’instructeur de plongée sous-marine de la HSA, Tim a reçu de nombreuses certifications de qualification technique évoluée et a acquis une expérience significative de travail auprès d’élèves qui sont atteints d’un grand nombre d’handicaps. Son centre d’intérêt était de diriger des personnes ayant diverses handicaps à faire de la plongée sous-marine, et d’agir à titre de compagnon plongeur primaire pour les élèves qui ne peuvent pas nager ni exécuter les techniques de base de plongée sans assistance. Tim est le second instructeur de la HSA le plus expérimenté en plongée scaphandre au Canada, le premier étant Hubert Chrétien.


Board of Directors


Marc Dumalski - Président; Robert Brown - Secrétaire; Diane Morrell - Directeur; Daryl Rock - Directeur